Faire un don
Nous contacter
Accueil
>
Les actualités
>
La santé des humains passe par celle… des animaux!

La santé des humains passe par celle… des animaux!

A Saravane, l’un des objectifs du SFE est d’améliorer la nutrition de la population dans dix villages cibles. Dans le cadre du projet d’éducation à la santé, Vanh, conseiller en agriculture, et Vandala, technicienne agricole, proposent aux villageois différentes activités : culture et entretien d’un jardin potager, plantation d’un verger, pisciculture, fongiculture, mais aussi élevage et soin du bétail.

Le bétail est une importante source de protéines et au Laos, il représente aussi une épargne. En cas de  besoins financiers (problème de santé, mariage, investissement), les buffles, vaches, chèvres ou porcs peuvent être vendus. Il est donc essentiel de protéger cette source à la fois de nourriture, et de revenus.

En raison de plusieurs idées reçues, peu de villageois vaccinent leur bétail : coût trop élevé de la vaccination, danger pour les femelles portantes de perdre leurs petits, risques d’effets secondaires et de morts des animaux… Cette méconnaissance entraîne chaque année la perte d’une partie importante des bêtes en raison de maladies pourtant prévisibles.

Face à ce drame, le SFE a proposé l’expérience d’une campagne de vaccination du bétail.

En collaboration avec le Département de l’Agriculture de la province de Saravane et les coordinateurs des deux districts où nous travaillons, nos équipes ont tout d’abord formé deux vétérinaires volontaires par village. Au cours d’une formation de trois jours, ces villageois ont appris à vacciner, à diagnostiquer et soigner des maladies.

Pendant les neufs semaines suivantes, le binôme agricole du SFE, Vanh et Vandala, ainsi que les coordinateurs et les responsables agricoles de la province ont passé du temps dans chaque village aux côtés des vétérinaires en herbe. L’objectif était d’offrir aux villageois la possibilité de faire vacciner leurs animaux tout en poursuivant la formation pratique des volontaires.

Au cours de trois sessions de trois semaines, 118 buffles, 296 vaches, 26 chèvres, 10 cochons et 39 volailles ont été vaccinés contre 5 maladies.

Sensibilisation et formation des villageois
Vaccination d’un buffle

La campagne fût un succès. En effet, elle a permis de déconstruire les préjugés sur la vaccination car aucun animal n’est mort ni n’a perdu son petit. Malheureusement, après le début de cette campagne, certaines bêtes non vaccinées sont tombées malades, mais les villageois ont ainsi pu constater l’efficacité des vaccins pour protéger leur bétail. De nombreux villageois souhaitent d’ores et déjà participer à la prochaine campagne.

Pour le SFE, cette activité est particulièrement encourageante. Les résultats étaient visibles rapidement et les villageois ont pu en constater les bénéfices pour leur propre intérêt, tout en balayant des préjugés néfastes pour leur propre santé.

Articles similaires

#07.07.2023
De l’eau potable pour Grand-Mère Kun et sa famille

Sommaire

Qui sommes-nous ?

Faire un don

Une création Sandro Matera et Benoit Maigret

SFE tous droits réservés 2023